14 mai 2010

Urgence sur le billard

Cadillac Café
La lumière est vive, crue même. Elle est sans pitié pour chasser les ombres qui se dessinent sur le champ vert qui s'étale devant mes yeux. Je suis concentrée. L'instrument que je tiens entre mes mains qui n'en finissent pas d'apprendre, tremble légèrement. Où vais-je opérer ? Vais-je vraiment frapper au bon endroit ? Vais-je rater encore de peu cette boule jaune qui me nargue dans le coin tout là-bas, où d'autres boules jaunes, vilainement agglutinées, sont un défi à l'entendement.
J'ajuste ma prise, rapproche mon coude de mon corps, recentre ma position, prends appui sur mes cuisses qui n'en peuvent plus, tandis que mes doigts s'étirent avec une pointe d'hésitation.
Non. Je n'y arriverai pas.
Je relève la tête, regarde mon coéquipier, une lueur d'angoisse dans mes yeux troublés par l'émotion. Il comprend. Me fais un signe pour assurer ma position.
- Là, tu devrais viser là.
Pas besoin d'en dire plus pour me rassurer. Je me penche à nouveau tête juste au raz de la table, fessier rejeté en arrière. Quelle position peu naturelle mais elle dit tout de cette intention qui nous anime ! Et là.... d'un coup sec... je tire !
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!

Je l'ai eue. La boule jaune est entrée, et comme par miracle une de ses consœurs l'a suivie aussitôt, laissant pantoise l'équipe adverse qui attendait sagement, recueillie presque, narquoise sans doute, que le jeu se fasse.

J'aime ces moment découverts depuis quatre mois autour du billard. Emprunts d'un peu de sérieux, d'une graine de délire et d'une pointe d'habileté, le tout saupoudré de compagnes et compagnons de fortune fort sympathiques, amateurs de bières ou autres liqueurs bien peu onéreuses dans cette antre qu'est le Cadillac à Avignon.

Bon le lieu est un peu défoncé, la moquette à changer, la musique parfois un peu forte, parfois pas assez pour couvrir nos éclats de rire et de voix, la fréquentation parfois adolescente. Mais on s'en fiche. On y va pour s'y retrouver. A beaucoup. Point d'endroit équivalent à Avignon avec autant de tables et d'intimité tout à la fois.

Le billard ? C'est celui avec les boules jaunes et rouges. Et une blanche et une noire !

Pour le reste il suffit de venir : vous découvrirez les règles et d'excellents professeurs ou coachs improvisés !

0 commentaires: