4 mai 2010

Roller à gogo à Barbentane-Rognonas

Le roller c'est grisant.

Le roller c'est sympa.

Le roller ça vous fait des fesses joliment rebondies et des quadriceps d'acier.

Le roller, on y croise des jolies filles sous leur casque (obligatoire) et même parfois elles sont en maillot deux pièces (mouais vous allez trop à Venice Beach vous...)

Le roller, on y croise des hommes sportifs et souriants, prêts à vous recevoir dans leurs bras si vous ratez l'"atterrissage".



Oui.

Mais la question est : où faire du roller en cette bonne ville d'Avignon quand on n'a pas l'agilité du prince de Galles jouant au Polo avec Camilla, duchesse de Cornouailles (quelques fois surnommée Pénélope pour sa grande grande grande patience... s'il en faut.) Car oui, d'aucun se vanteront de parcourir les rues de la ville à cloche-pied avec leur rollers, les doigts dans le nez, mais tel n'est pas le lot du commun des mortels.


La réponse est fort attendue j'imagine, mais vous avez un indice dans le titre.

Route désaffectée de la déchetterie à Barbentane (qui rejoint également Rognonas, côté travaux de la LEO en ce moment), moins communément appelée "chemin rural de la Rocade" si vous voulez chercher sur google maps. 10 kms en tout (aller-retour) de bonne route goudronnée, sans doute balayée de temps à autre car sans saletés qui entravent le bon roulement de nos rollers, plate donc pas de difficulté pour les débutants. La partie habituellement parcourue va de Barbentane au pont d'Aramon et passe même au-dessous pour encore x kilomètres (pas fait personnellement donc je sais pas !)

Simple.

Vous êtes à Barbentane. Au giratoire du Café Henry, allez direction la déchetterie. Vous parcourez les champs jusqu'à arriver à cette route dite de la déchetterie. Allez sur votre gauche (sur la droite vous arriveriez à une barrière ouverte ou fermée selon les jours d'ouverture de ladite déchetterie...). Quelques dizaines de mètres plus loin, point de choix : de gros rochers barrent votre route. Vous y êtes. Garez-vous sur le bord, et préparez-vous. Car en effet je ne peux imaginer que vous ayez roulé avec les rollers aux pieds... et lancez-vous ! élancés et enlaçant vos comparses, parsemant l'air du printemps de petits rires subtils et gênés d'avoir l'air si ridicule sous ce casque, avec un style qui vous est propre que vous avez même longuement hésité à déposer pour qu'on ne vous l'emprunte pas.

Les alentours des rochers regorgent de petits coins pour pique-niquer quand vous avez fini. Il y a même un embarcadère de jet-ski tout proche. Si le coeur vous dit.

Amusez-vous bien !

1 commentaires:

merci pour l info tres sympa la ballade